Cnepn loading
Isolation

Comment isoler un bas de porte ? Techniques et Prix

Souvent oubliées quand on pense à refaire l’isolation de son habitation, les portes sont pourtant de grands points de déperdition énergétique. Les portes d’entrée et les fenêtres sont en effet responsables de 20 % des déperditions de chaleur d’une maison ! Il est donc intéressant de se pencher sur l’isolation des bas de portes pour limiter les courants d’air. D’autant plus que ces travaux d’isolation sont généralement rapides et faciles à mettre en place.

Pourquoi faire isoler ses bas de porte ?

Une bonne partie des déperditions d’air chaud d’une maison proviennent de portes mal isolées. Sur une porte, la partie la plus vulnérable au passage de l’air est le bas de porte. Comme son nom l’indique, il s’agit de la partie de la porte la plus proche du sol. Le plus souvent, il se présente sous la forme d’une latte fixée sur le côté intérieur de la porte si celle-ci donne sur l’extérieur. Il assure 2 rôles majeurs :

  • Isolation : Le bas de porte empêche la chaleur de quitter l’habitation. Il limite également l’entrée du froid et des courants d’air.
  • Etanchéité : Grâce à un bas de porte parfaitement ajusté, la porte d’entrée est étanche et ne laisse pas rentrer l’eau, ni les éléments extérieurs.

Comment isoler efficacement ses bas de porte

L’isolation des bas de porte concerne toutes les portes de la maison, toutefois la plus importante reste la porte d’entrée. Soumise au froid et aux intempéries, l’amélioration de son isolation peut vraiment changer votre confort thermique pour le meilleur. Elle est donc prioritaire.

Les différentes méthodes d’isolation d’un bas de porte

Vous disposez de plusieurs méthodes pour optimiser l’isolation de la porte principale de votre habitation. La plupart sont rapides et faciles à mettre en place vous-même :

  • Changer la porte d’entrée : Cette solution est sans doute la plus efficace, mais aussi la plus onéreuse. Elle sera à privilégier en cas de porte trop abimée pour laquelle le changement de bas de porte ne sera plus possible ou plus assez efficace.
  • Fixer un bas de porte fixe : Composé d’un boudin, d’un caoutchouc ou d’une brosse en nylon, ce bas de porte se fixe directement sur la porte avec des clous ou de la colle. Il n’est pas le plus étanche, étant donné qu’il ne doit pas gêner les mouvements de la porte.
  • Poser un bas de porte pivotant : Composé des mêmes matériaux que le bas de porte fixe, ce modèle possède des charnières qui permettent de le relever quand la porte est en mouvement.
  • Installer un bas de porte rétractable : Pour cette méthode, le bas de porte est intégré dans la porte lorsqu’elle est ouverte, avant de coulisser vers le bas lorsque celle-ci est fermée. Il permet à la porte d’être parfaitement étanche lorsqu’elle est fermée.
  • Mettre en place un bourrelet de porte : Très simple à mettre en place, cette méthode consiste à placer deux boudins en mousse de part et d’autre de la porte concernée. Ces bourrelets permettent de combler l’espace entre la porte et le sol et évitent les courants d’air.
  • Placer un boudin de porte : Sans doute la solution la plus simple, elle consiste à installer un tube en tissu rempli de mousse derrière la porte pour éviter à l’air de passer. Certains boudins peuvent être fixés sur la porte mais la plupart sont à replacer à chaque mouvement de celle-ci.

Prix de l’isolation d’une porte

La plupart des méthodes pour isoler un bas de porte sont peu onéreuses. Néanmoins, elles reposent pour la plupart sur une bonne isolation du reste de la porte. Si votre porte est mal isolée par ailleurs, s’occuper du bas de porte ne suffira pas à régler le problème. Il faudra envisager de remplacer complètement sa porte.

Méthode d’isolation Prix
Remplacement de la porte 300 € – 2 000 €
Bas de porte fixe 9 € – 30 €
Bas de porte pivotant 18 € – 40 €
Bas de porte rétractable 25 € – 100 €
Bourrelet de porte 5 € – 30 €
Boudin de porte 5 € – 20 €

Conseils

Le bas de porte n’est pas le seul point de déperdition de chaleur d’une porte. Il faudra également penser à vérifier la serrure de celle-ci, notamment s’il s’agit d’un modèle ancien. L’ajout d’un cache à celle-ci limitera les courants d’air à ce niveau. Le vitrage des portes d’entrée devra également être vérifié. La partie vitrée peut en effet être responsable de déperdition de chaleur.

Les commentaires sont fermés.

0 %