Cnepn loading
Isolation

Quelle isolation pour un mur intérieur mince ?

Parfois, il peut être intéressant d’isoler les murs intérieurs minces de son habitation. Toutefois, en cas de murs minces, le processus d’isolation sera plus délicat puisque les isolants thermiques les plus épais ne seront pas utilisables. Il existe toutefois de nombreuses solutions pour isoler ses murs intérieurs minces sans perdre trop de surface habitable.

Pourquoi faire isoler ses murs intérieurs ?

Si l’isolation par l’extérieur est souvent la méthode recommandée pour améliorer le confort thermique de son habitation, elle n’est pas toujours réalisable. L’isolation des murs intérieurs est donc une alternative intéressante.

  • Pas de changements sur la façade de la maison. L’isolation des murs intérieurs est idéale si vous voulez que votre habitation conserve son apparence actuelle.
  • Un prix moins élevé qu’une isolation par l’extérieur. L’isolation des murs intérieurs provoque des dépenses moins conséquentes que d’autres méthodes d’isolation.
  • Une mise en œuvre rapide. L’isolation des murs minces peut s’effectuer rapidement par un professionnel qui saura mettre en place l’isolant choisi de façon efficace.
3 Devis pour isoler sa maison au meilleur prix

Les matériaux utilisables pour isoler un mur mince

Pour isoler un mur intérieur mince, la plupart des isolants classiques ne conviendront pas car ils seront trop épais. C’est le cas par exemple de la plupart des laines minérales qui ont besoin d’une certaine épaisseur pour assurer une bonne isolation.

1. L’isolant mince multicouche

Derniers arrivants sur le marché de l’isolation, les isolants minces sont les matériaux les plus fins. Aussi appelés isolants multicouche ou produits réfléchissants, ces isolants se présentent sous la forme d’une feuille épaisse composée de fines couches d’isolants et de feuilles réfléchissantes en aluminium.

L’épaisseur de ces isolants varie entre 3 et 50 mm. Ils sont donc parfaitement adaptés pour l’isolation de murs minces à l’intérieur, car ce sont les isolants qui prendront le moins de place.

Au niveau de leur efficacité, les isolants minces sont néanmoins considérés plus comme des compléments d’isolation et non comme un isolant principal pour la maison. En effet, leurs performances ne sont pas aussi bonnes que les isolants traditionnels plus épais. En moyenne, un isolant mince atteint une résistance thermique de 2 m².K/W alors que la résistance thermique minimale requise pour un bon confort thermique est de 6 m².K/W. Toutefois, ces isolants peuvent suffire pour isoler des murs intérieurs minces.

Il faudra être attentif au choix de son isolant multicouche pour être sûr de choisir le modèle le plus performant possible. On s’assurera de choisir un isolant ayant obtenu une certification du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), garant, en principe, d’un produit de qualité.

Au niveau des prix, ces isolants présentent des tarifs assez élevés avec une moyenne de 13 € le m².

Les avantages des isolants minces

  • Utile pour les murs très fins.
  • Intéressant en complément d’isolation
  • Rapide à poser
  • Résiste bien au feu

Les inconvénients des isolants minces

  • Prix élevé
  • Efficacité trop limitée pour un usage principal
  • Doit être posé par un professionnel
3 Devis pour isoler sa maison au meilleur prix

2. La laine de verre fine

Certains professionnel proposent également une solution à base de laine de verre pour isoler les murs intérieurs fins. Cette laine de verre se présente en panneau semi-rigides de 30 mm et 45 mm d’épaisseur.

Les résistances thermiques respectives de ces panneaux sont de 1 m².K/W et 1,5 m².K/W. Si ces valeurs sont insuffisantes pour assurer l’isolation thermique de l’ensemble de l’habitation, elles peuvent suffire pour des murs fins qui ne doivent surtout pas prendre beaucoup d’épaisseur.

Pour sélectionner une laine de verre fine de qualité, l’on pourra se baser sur différents labels comme le marquage CE, et la certification qualité et performances ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants). La certification santé de l’EUCEB est également un vrai plus pour cet isolant installé à l’intérieur en contact proche avec les occupants de la maison.

La laine de verre de faible épaisseur est également intéressante grâce à son prix, elle coûte en effet en moyenne 9 € le m² pour une épaisseur de 30 mm et 12 € le m² pour une épaisseur de 45 mm.

Les avantages de la laine de verre fine

  • Economique
  • Aide à limiter les ponts thermiques
  • Facile à poser
  • Résiste au feu

Les inconvénients de la laine de verre fine

  • Efficacité trop limitée pour un usage principal
  • Doit être mise en place par un professionnel
  • Peut être irritante
3 Devis pour isoler sa maison au meilleur prix

Nos conseils

Les isolants de faible épaisseur, qu’il s’agisse de laine de verre ou d’isolant multicouche, s’adapteront parfaitement à l’isolation d’un mur intérieur mince. Par contre, ils ne pourront être utilisés comme isolation principale. En effet, leur faibles performances ne leur permettent pas de respecter les exigences de la Réglementation Thermique RT 2012 qui fixe les règles d’isolation des bâtiments. Leur installation ne sera donc pas éligible à la plupart des aides pour la rénovation énergétique.

 

Les commentaires sont fermés.

0 %