Investir dans l’immobilier : est-ce encore rentable ? Comment s’y prendre ?

0
55
investir dans l'immobilier

Depuis longtemps, l’investissement en immobilier est un placement sûr et rentable dans lequel les investisseurs n’hésitent pas à s’engouffrer. Ces dernières années, bon nombre de personnes se sont lancées dans ce type d’investissement, en quête de rentabilité et parfois, de richesse. L’investissement immobilier est-il toujours un placement sûr pour les investisseurs ? Comment bien investir dans l’immobilier en 2019 ? Nous vous détaillons toutes les étapes d’un investissement réussi ci-dessous.

L’investissement immobilier et la rentabilité

Pour les investisseurs, il est toujours indispensable de savoir si un investissement va s’avérer rentable, ou non. Si un investissement ne s’avère pas suffisamment rentable, il n’est en rien justifié et ne représente donc pas une opportunité à saisir. La question est donc de savoir si oui ou non, l’investissement immobilier rime encore avec rentabilité en 2019.

Voir notre article sur comment réussir son investissement immobilier.

L’évolution des prix du marché de l’immobilier

Pour savoir si l’investissement dans l’immobilier est rentable, il faut s’intéresser directement aux tendances et évolutions de ce marché bien spécifique. Il y a quelques années, les prix des biens sur le marché immobilier français ont connu un gel étonnant, et même une baisse plutôt importante. En 2011, les vendeurs perdaient patience et revoyaient systématiquement le prix de leur bien à la baisse, ce qui a fini par entraîner une diminution considérable des prix globaux du marché de l’immobilier. Par la suite et petit à petit, le marché s’est rééquilibré, notamment grâce à la baisse des taux de crédit immobilier, censé encourager l’acquisition de biens. Cette période clé a généré de nombreuses opportunités pour les investisseurs en quête de rentabilité et de bonnes affaires.

En 2019, et depuis quelques années maintenant, les prix de l’immobilier sont remontés et continuent d’augmenter année après année. Il faut cependant préciser que les variations de prix sont très différentes en fonction des quartiers, des villes et des régions. Mais la tendance générale est à la hausse. Une hausse des prix d’achat n’est jamais opportune pour les investisseurs qui souhaitent investir, mais elle l’est dans un contexte d’achat et de revente de biens. Dans le monde de l’immobilier locatif, plus les prix augmentent, et plus les opportunités se réduisent. Et entre 2015 et aujourd’hui, les prix ont considérablement augmenté. Or, un détail vient ici faire toute la différence : les taux de crédit immobilier particulièrement bas depuis plus de quatre ans.

Le rôle des taux de crédit immobilier

Depuis plusieurs années, les taux d’emprunt en lien avec les crédits immobiliers demeurent très bas, et ce pour encourager l’investissement et l’acquisition des biens en vente. Les banques accordent des emprunts immobiliers à des taux très compétitifs, et rarement observés auparavant. Bien entendu, ces faibles taux d’emprunt favorisent aussi la dynamisation des marchés immobiliers en France. En effet, même si les prix de l’immobilier ont tendance à augmenter d’année en année, la faiblesse des taux de crédit immobilier permet encore aux investisseurs de réaliser des investissements rentables sur le moyen et le long terme. Ainsi, si la hausse des prix est importante, elle ne l’est pas encore suffisamment pour affaiblir les opportunités d’investissements dans la plupart des villes et communes de France.

De plus, du moment que ces taux d’emprunt restent inférieurs à l’inflammation, les prix de l’immobilier vont continuer à augmenter. Aujourd’hui, les experts considèrent que l’avenir du marché immobilier en France repose essentiellement sur le bas niveau des taux de crédit immobilier. Il est donc toujours rentable d’investir dans l’immobilier. Et justement, plus les investisseurs attendent, et plus le nombre d’opportunités diminue. Il ne faut donc pas trop attendre avant de se lancer.

L’investissement immobilier : toujours rentable !

Pour le moment, l’investissement immobilier est toujours rentable et présente de nombreux avantages pour celles et ceux qui s’y risquent. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne faut pas être riche pour investir en immobilier. Il suffit de percevoir des revenus et de ne pas être endetté. Le tout étant de proposer un dossier solide à sa banque, et de présenter des projets immobiliers potentiellement rentables et réalistes. Un investissement immobilier est un projet qui ne se prépare pas au hasard ou à la légère. Plusieurs étapes clés sont à respecter pour le mener à bien.

Comment investir dans l’immobilier ?

Un investissement immobilier est un projet sérieux, qui demande du temps, de l’implication et du travail. Cependant, il peut offrir de belles opportunités de retour sur investissement et de rentabilité. Nul besoin d’être un expert de l’immobilier pour réussir un investissement dans ce domaine. Alors, quelles sont les étapes clés d’un investissement immobilier réussi ?

Étape n° 1 : Définir son projet d’investissement et sa cible

En premier lieu, il est important de définir clairement ses objectifs et son projet. Souhaitez-vous investir dans un bien pour le louer, ou pour le rénover avant de le revendre ? Il est essentiel de faire la distinction entre ces deux types de projets. Dans le premier cas (investissement locatif), le bien que vous achetez doit absolument répondre à un besoin actuel présent sur le marché locatif (logements proches d’une université, par exemple). Dans le second cas, il faut se pencher en détail sur l’évolution des prix de l’immobilier dans le secteur où se situe le bien à acheter. Des critères supplémentaires entrent alors en jeu, de même que les rénovations à effectuer et leur coût total. Au cours de cette étape, vous devez également déterminer vos cibles, autour desquelles va s’articuler toute votre stratégie. Un bien immobilier rentable répond toujours aux besoins de certaines cibles.

Étape n° 2 : faire le point avec sa banque

À moins d’avoir le montant nécessaire pour réaliser votre investissement et payer le bien immobilier comptant, vous allez devoir emprunter de l’argent à votre banque pour investir dans un bien immobilier à louer ou à revendre. Dans l’idéal, il faut avoir une idée précise de ce que l’on recherche, mais également de ses capacités réelles de financement. N’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès de votre conseiller bancaire pour définir ensemble les grandes lignes de votre projet. Il est également possible de contracter un prêt immobilier dans une banque en ligne. Mais vous devrez aussi prendre soin de préparer ce rendez-vous. Commencer à repérer différents biens immobiliers qui vous intéressent et préparez une analyse cohérente et réaliste de l’état du marché locatif ou du marché immobilier dans le quartier ou la ville où vous souhaitez investir.

Étape n° 3 : étudier le marché locatif local

Pour que votre investissement soit le plus rentable possible, il faut commencer par analyser l’état du marché locatif local. Pour être rentable, un bien doit être loué la majeure partie de l’année, et à un prix bien défini. Avant d’acheter un bien, notamment si vous souhaitez le louer par la suite, il faut avant tout étudier l’état du marché locatif. Cela vous permettra de choisir le meilleur quartier et la meilleure ville où investir. Tenez également compte des sites d’intérêt pour vos cibles : universités proches pour les logements étudiants, écoles et commerces pour les familles, sites d’intérêt et centres de soin pour les retraités, etc.

Dans cette logique, il vous faudra opter pour un bien neuf ou ancien idéalement situé. Le choix de l’emplacement est primordial et déterminant dans la réussite de votre projet. C’est tout aussi important si vous souhaitez revendre le bien tout en générant une plus-value intéressante. Attention à certains détails comme un mauvais agencement, des nuisances diverses, un défaut rédhibitoire… Ces derniers pourraient vous gêner pour louer ou vendre votre bien immobilier.

Étape n° 4 : visiter des biens et en choisir un

Ne sautez pas sur le premier bien immobilier que vous visitez. L’idéal étant de réaliser plusieurs visites, notamment pour constater d’éventuels défauts que vous n’auriez pas remarqués lors de la première visite. Il est important de visiter plusieurs fois un bien avant de l’acheter. Ne serait-ce que pour évaluer son potentiel et l’attractivité de son environnement. Le logement que vous allez acheter doit répondre aux critères d’habitabilité en vigueur, ainsi qu’aux normes de décence locative et de sécurité. De plus, vous devez aussi tenir compte des travaux qui pourraient être nécessaires, ainsi que de leur coût final. Ces informations influent directement sur la rentabilité de votre opération d’investissement. Méfiez-vous toujours des logements dont le prix paraît très bas. Cela cache peut-être quelque chose. N’hésitez pas à vous entourer de professionnels de la construction et du bâtiment lors d’une de vos visites. Et ce afin de contrôler l’état général du bien.

Étape n° 5 : étudier les dispositifs et les aides possibles

Pour réaliser votre investissement, vous pourrez solliciter des aides de l’État ou bénéficier de certains dispositifs financiers en place, comme la loi Pinel, par exemple. Votre banque sera votre meilleur allié pour obtenir ces aides, mais également pour faire le bon choix. Attention, les aides ne sont pas les mêmes si vous souhaitez acheter une résidence principale ou des logements locatifs !

Étape n° 6 : acheter au prix juste

Pour que le retour sur investissement à moyen ou long terme soit intéressant pour vous, vous devez veiller à acheter un bien immobilier au prix juste. Il faut savoir anticiper l’évolution du marché dans les années à venir. Et ce qu’il s’agisse du marché locatif ou non. Acheter un bien au prix juste permettra de le louer au prix nécessaire pour rentabiliser l’investissement. Il faut donc prendre le temps de calculer la rentabilité locative du bien en fonction des loyers envisagés ou imposés par la loi. De la même manière, l’évolution du marché immobilier pourrait faire grimper ou impacter négativement le prix de votre bien. Il faut à tout prix en tenir compte lorsque vous investissez dans le but de revendre. Autrement, vous risquez d’investir dans un bien immobilier non rentable et donc, de perdre de l’argent sur le court, moyen ou long terme.

Étape n° 7 : effectuer les calculs du budget

D’autre part, n’oubliez pas de tenir compte du coût de l’assurance de prêt. Celle-ci s’ajoute aux remboursements de votre emprunt, et il faut aussi veiller à opter pour les meilleures garanties. Si les démarches semblent souvent compliquées, ce n’est pas toujours le cas. Il suffit de comparer les offres via un intermédiaire. Les frais de notaire sont aussi à prendre en compte dans le calcul de votre budget. Leur montant peut varier en fonction des régions, des notaires, et de plusieurs autres critères. Ce montant s’exprime en pourcentage sur le prix de vente.

Étape n° 8 : signer et conclure l’achat

Lorsque vous aurez trouvé le bien immobilier idéal dans lequel investir, après plusieurs visites et un rendez-vous avec votre banque, vous serez enfin prêt(e) à investir. C’est une grande décision, et un projet majeur. En premier lieu, vous allez signer l’avant-contrat. Il s’agit d’une promesse unilatérale faite entre le vendeur et l’acquéreur du bien. On l’appelle aussi souvent « le compromis de vente ». Ensuite, vous allez pouvoir déposer votre demande de prêt immobilier auprès de votre banque et attendre sa réponse. Si elle est favorable, vous devrez signer l’offre de prêt vous engageant à utiliser l’argent pour financer votre projet immobilier (la promesse de vente vous y engage). Prenez alors contact avec le notaire, afin de lui faire part de l’avancée de votre dossier. Celui-ci organisera un rendez-vous avec le vendeur, afin de signer le contrat de vente final.

Étape n° 9 : effectuer les travaux et mettre le logement en location/en vente

Si des travaux sont à effectuer, vous devrez les réaliser avant de mettre le logement en vente ou en location. Si votre dossier est correctement monté, vous avez déjà pris en compte le montant des travaux dans votre budget. Il ne reste plus qu’à contacter un entrepreneur pour les mener à bien. Lorsque le logement sera finalement prêt, vous pourrez alors le soumettre à la location ou à la vente, en fonction de votre objectif de départ ! Dès qu’il trouve un acquéreur ou un locataire, le bien immobilier dans lequel vous avez investi devient rentable. Allez-vous poursuivre vos investissements ?

Ce qu’il faut retenir

L’étude du marché immobilier est une étape clé, qui va déterminer le potentiel d’un projet d’investissement, ainsi que sa rentabilité sur le court, le moyen et le long terme. Aujourd’hui, grâce aux taux de crédit immobilier très bas, il est toujours rentable d’investir. Mais il est important de veiller à monter un projet solide, en respectant les étapes clés d’un investissement réussi.