Cnepn loading
Immobilier

Devenir propriétaire d’une maison en suisse : comment se lancer ?

La Suisse est un pays qui attire : un taux de chômage particulièrement bas et des conditions de travail confortables, une certaine souplesse économique pour les entreprises, mais aussi des paysages à couper le souffle, ainsi qu’une qualité de vie unique font de ce pays un lieu de vie privilégié par les Européens. Vous souhaitez devenir propriétaire en Suisse ? Dans ce cas, avant de vous lancer dans ce projet, voici quelques conseils et informations qui pourront vous aider à y voir plus clair.

Qui peut devenir propriétaire d’une maison en Suisse ?

N’importe quel ressortissant issu de l’Union Européenne ou de l’Association Européenne de Libre-Échange est en mesure de devenir propriétaire en Suisse. Néanmoins, pour pouvoir acheter une maison au sein de la confédération helvétique, il est indispensable d’être le titulaire d’un permis B (le permis de séjour), ou d’un permis C, accordant l’autorisation d’établissement. Ces permis sont nécessaires pour l’achat d’une résidence principale, secondaires ou d’une maison de vacances.

D’autre part, précisons que ce sont les cantons qui fixent de manière indépendante la surface d’acquisition maximale à laquelle peut prétendre un acheteur ressortissant de l’UE ou de l’AELE. En d’autres termes, pour devenir propriétaire en Suisse, certaines démarches doivent être entreprises, afin d’obtenir un permis octroyant la possibilité d’investir dans la pierre.

Comment financer l’achat d’une maison en Suisse ?

Vous le savez très certainement, la vie en Suisse coûte cher. Aussi, devenir propriétaire n’est pas à la portée de tous. Sachez toutefois que plusieurs solutions de financement peuvent être envisagées. C’est ce que nous allons voir.

Le prêt hypothécaire

Le prêt hypothécaire est la solution mise en place pour permettre l’accès à la propriété en Suisse. Mais, là encore, certaines conditions doivent être respectées, afin de pouvoir souscrire à une telle offre. Pour en savoir plus, nous vous recommandons de contacter une banque appartenant à la confédération helvétique, pour en savoir un peu concernant les critères d’obtention d’un tel prêt immobilier.
En règle générale, la banque examine attentivement votre projet, son prix, ainsi que vos capacités financières. Dans certains cas, un apport de fonds propres est nécessaire pour obtenir un prêt hypothécaire. Bien sûr, votre taux d’endettement sera lui aussi pris en compte.

Le courtier

Bien sûr, le courtage est également une solution à envisager, pour devenir propriétaire en Suisse. En faisant appel à un courtier, mettez toutes les chances de votre côté pour accéder à une offre de prêt avantageuse, auprès d’une banque cantonale ou fédérale. Vous obtiendrez ainsi le meilleur taux d’intérêt, ainsi que des conditions attractives.

Se faire aider par une agence immobilière : indispensable pour acheter en Suisse

Vous avez fixé le budget que vous pouvez consacrer à cet achat ? Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter une agence immobilière, comme l’agence Cardis Immobilier. Un agent vous accompagne et se charge, pour vous, de dénicher le bien idéal. Ce professionnel peut également vous orienter vers les cantons les plus adaptés à vos envies et à vos besoins, et réaliser les visites à votre place. Bien évidemment, cet accompagnement représente un coût plus ou moins important. Mais l’aide apportée par une agence immobilière dans la recherche d’un bien est indispensable, afin de profiter de la maison de vos rêves.

Les commentaires sont fermés.

0 %