Investir dans du neuf : 8 avantages à connaître

0
99
avantages investir neuf

Dans l’immobilier, une question revient souvent : investir dans du neuf ou de l’ancien ? Les deux viennent avec leur attractivité, mais là où le second n’a que le prix en avantage, le neuf offre bien plus d’opportunités. C’est ainsi qu’en 2017, les biens neufs vendus ont augmenté de 17%, portant l’évolution des ventes à 40% sur la période 2014-2017.

Voyons ensemble pourquoi l’investissement dans le neuf a autant le vent en poupe… et quels en sont les avantages pour vous !

1. Soyez exonéré de la taxe foncière, profitez de droits de mutation allégés

Les droits de mutation correspondent au prélèvement effectué par le notaire au titre de l’État pour le changement de propriétaire d’un bien. Ceux-ci se montent à 8% pour un investissement dans l’ancien, mais tombent à seulement 1,5% du montant de l’achat si le bien est neuf. Le but avoué est ainsi de favoriser la construction de nouveaux logements afin de combler la pénurie de logements sur le territoire, estimée jusqu’à 800 000 nouveaux logements.

De même, pour les 2 années suivant l’achat du bien neuf, vous êtes exonéré de la taxe foncière, ce qui n’est pas le cas si vous souhaitez investir dans de l’ancien.

2. Diminuez votre facture énergétique grâce aux normes environnementales

Face au véritable défi climatique et environnementale qui se présente, les pouvoirs publics ont pris de nouvelles dispositions visant à considérablement renforcer les normes environnementales. Cela concerne bien entendu les logements, lesquels doivent répondre, s’ils sont neufs, à la réglementation thermique 2012, plus connue sous le sigle RT 2012. Les appareils et l’isolation se doivent de répondre à des objectifs de performance visant à diminuer la quantité d’énergie nécessaire pour le bon fonctionnement des appareils et du logement. A noter que ces normes s’étendent également à l’isolation acoustique.

En investissant dans du neuf, vous faîtes ainsi d’une pierre deux coups : non-seulement le montant de vos factures d’énergie diminue significativement, mais vous bénéficiez en plus d’une bien meilleure qualité de vie.

3. Profitez de réductions d’impôt pour votre investissement locatif

En plus des nombreuses aides visant à améliorer les performances énergétiques de votre logement (dont le fameux prêt écologique à taux zéro, l’Eco-PTZ), l’Etat met à disposition des dispositions fiscales avantageuses constituant en une réduction d’impôt. Cela correspond à la loi Pinel de 2016, du nom de l’ancienne ministre du logement Sylvia Pinel.

Cette loi vise à répondre à la pénurie de logements en définissant, au travers du territoire, des zones tendues. Celles-ci recoupent, fonction de leur classification, des zones au sein desquelles la crise du logement se fait le plus durement ressentir. Si vous investissez dans ces zones, vous pouvez ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt proportionnelle à la durée de votre engagement.

Très concrètement, la loi Pinel exige qu’en contrepartie de la réduction d’impôt, vous vous engagiez sur un certain nombre de conditions dont le fait de louer le bien en respectant un plafond de loyer pour une durée d’engagement que vous décidez. Vous pouvez ainsi opter pour une location Pinel d’une durée de 6, 9 ou 12 ans. La réduction d’impôt est ainsi proportionnelle à votre durée d’engagement, et peut se monter jusqu’à 21% du montant de votre investissement.

A noter, enfin, que sous certaine conditions, l’Etat peut vous dispenser du paiement de la TVA pour la location d’un bien meublé.

4. Investissez à crédit pour des dispositifs fiscales avantageuses

L’immobilier vous permet, contrairement au placement financier, d’investir en passant par un crédit immobilier. Cela présente plusieurs avantages pour vous :

  • Tout d’abord, cela constitue une épargne « forcée ». Puisque vous avez chaque mois à rembourser les mensualités dues au titre du prêt, vous devrez constituer cette somme chaque mois. Une fois le prêt intégralement remboursé, vous disposerez ainsi intégralement de votre bien au sein de votre patrimoine.
  • Ensuite, elle offre des dispositions fiscales avantageuses. Pendant que vous louez le bien et percevez les loyers, vous pouvez déduire les intérêts relatifs au crédit. Cela fait notamment chuter la taxe foncière et les taxes progressives liées à votre logement.
  • Enfin, l’assurance liée au crédit propose des conditions particulièrement intéressantes pour votre protection et celle de vos proches. Elle est, au même titre que les intérêts du crédit, déductible.

En grande globalité, les personnes investissant dans du neuf préfèrent bien plus passer par un prêt immobilier, et ce d’autant plus que les prix sont plus élevés pour le neuf que l’ancien. Cela a surtout l’intérêt d’amortir une dépense conséquente et de diminuer temporairement les prélèvements d’État.

5. Engrangez des revenus et / ou préparez votre retraite grâce à la location

La location présente de nombreux avantages pour votre patrimoine. En plus des dispositions avantageuses que l’on a pu voir précédemment, la location a l’avantage de vous aider à planifier votre avenir. Grâce aux loyers que vous percevez chaque mois, vous pouvez ainsi envisager la suite bien plus sereinement. Cela est notamment le cas de la retraite : quand cela leur est possible, de nombreux retraités louent partie ou tout de leur(s) bien(s) afin d’obtenir un bon complément de revenus.

preparer retraite investissement immobilier neuf

Et la location se montre, pour vous comme pour les personnes cherchant à louer, particulièrement intéressante pour un bien neuf. Effectivement, les risques (par exemple de malfaçons ou de vices cachés) sont franchement diminués, comme, on a pu le voir, le montant des factures d’énergie. Votre bien profite également d’un meilleur cachet que l’ancien sur le marché immobilier, et peut vous permettre de trouver preneur plus facilement, voire pouvoir effectuer une sélection sur un panel plus étendu de candidats.

6. Vendez pour réaliser une plus-value

Cela est également une option si vous préférez percevoir les liquidités directement, mais vous devez alors estimer la rentabilité. Effectivement, si vous venez d’acheter le bien et que vous comptez le vendre peu de temps après, vous n’atteindrez pas une rentabilité maximale. Il est effectivement préférable de le louer pendant plusieurs années afin de matcher la « rentabilité locative » (laquelle s’exprime en année et dépend des villes, de 6 à 12 ans en moyenne). Vous pourrez ensuite vendre le bien pour maximiser vos gains.

Et comme pour la location, un bien neuf est bien plus attractif qu’un bien ancien, notamment eu égard la sécurité et les finances. Pensez tout de même à vous renseigner sur les frais attenants à la vente : parfois, il peut être financièrement plus intéressant de passer par la location que par la vente !

7. Constituez un véritable patrimoine refuge pour votre sécurité et celle de vos proches

L’idée n’est pas uniquement celle d’engranger des revenus, mais également d’améliorer la sécurité de tous, vous y compris. En investissant dans du neuf, vous savez que vous avez toujours une protection pour vos avoirs, et qu’il vous est possible de vivre au sein d’un logement qui vous convient et répondant à des normes exigeantes. L’adage populaire « investir dans la pierre » n’est pas dénué de vérité : l’immobilier, considéré comme besoin universel au sein de nos sociétés, constitue une valeur refuge toujours très intéressante. Et ce, d’autant plus que si vous vous retrouvez à devoir vendre, vous bénéficierez d’un excellent attrait sur le marché comparé à l’ancien.

Vous pourrez, au même titre, offrir une protection à vos proches. Une clause classique de l’assurance du crédit indique ainsi qu’en cas de décès de la personne payant les mensualités, ses descendants peuvent jouir du bien sans être redevable d’une quelconque dette.

8. Profitez d’une sécurité totale grâce aux garanties et assurances

L’ancien n’est pas toujours synonyme de sécurité : les risques liés au bâti sont plus importants, tout comme la présence de vices cachés. Cela peut représenter un coût financier et un investissement de temps bien plus important qu’anticipé.

Le neuf, lui, vient avec une palette de garanties et autres assurances afin de préserver la sérénité de votre investissement. Elles sont triples, afin de vous offrir une sécurité optimale :

  • L’assurance dommages-ouvrage. Elle démarre dès la construction et vous protège financièrement contre tout imprévu de chantier, y compris pour des réparations.
  • La garantie de parfait achèvement. Elle est valable pour un an dès que disposez de votre bien habitable et vous couvre contre toutes les malfaçons.
  • La garantie décennale. C’est certainement la garantie la plus complète et la plus intéressante. Pour une période de 10 ans, le maître d’ouvrage se doit par la loi de procéder à la correction de tous défauts autre que ceux liés à l’usure normale.

Vous l’aurez compris, ces protections s’avèrent particulièrement intéressantes, surtout quand on considère les déboires qui frappent régulièrement la construction et le milieu locatif.

En conclusion : investir dans du neuf ou de l’ancien ?

Le choix se présente à vous, et si certes l’ancien parvient à proposer des prix plus attractifs, le neuf vient avec une palette d’avantages bien plus convaincants. Votre investissement vous assure sécurité financière et légale, augmentation de votre patrimoine ainsi qu’une une excellente visibilité sur le marché grâce à l’attrait de votre bien. Et surtout, la fiscalité avantageuse ne peut que pousser à investir davantage dans le neuf, en suivant la tendance déjà installée au cours des années précédentes.