Calculer vos intérêts d’emprunt facilement (formule)

0
38
calcul interêts emprunt

Bien que traversé par des crises marquantes, le secteur de l’immobilier est en plein boom ! Et qu’il s’agisse de propriétaires désireux d’obtenir une rente ou simplement de personnes désireuses d’acheter un bien pour y vivre, le prêt constitue l’étape quasi obligatoire. Celui-ci étant un service payant, il s’accompagne de frais, au premier rang desquels on retrouve notamment les intérêts, à savoir une somme due à la banque en échange du prêt d’un capital.

Afin que vous puissiez dénicher les offres les plus compétitives, nous vous invitons donc à découvrir comment calculer vos intérêts d’emprunt facilement, le tout grâce à des explications claires, une formule simple et un exemple parlant.

Intérêts d’emprunt et taux

Les intérêts d’un prêt bancaire immobilier sont toujours indiqués par un taux, exprimé en pourcentage. Celui-ci s’applique au capital que vous empruntez.

  • Quels sont les taux d’intérêt en vigueur pour l’achat immobilier ?

Les prêts immobiliers fleurissent aujourd’hui de partout, faisant grandement chuter les coûts de ceux-ci. De nombreux établissements bancaires accordent ainsi des prêts immobiliers dont le taux oscille entre 1% et 4%, selon les conditions de remboursement que vous choisissez.

Car, effectivement, au sein même d’un établissement, le taux peut chuter pour peu que l’on propose des conditions favorables à la banque…

  • Comment obtenir un meilleur taux ?

Un capital important emprunté signifie généralement un taux plus accessible, mais ce n’est pas une constante et, surtout, ce n’est pas la variable sur laquelle vous devez jouer !

Considérez en premier lieu la durée de remboursement. Effectivement, plus celle-ci est étendue, plus les intérêts courent au fur et à mesure des années, puisqu’ils s’appliquent chaque année sur le montant de votre capital emprunté restant à rembourser. Cela signifie donc que diminuer la durée de remboursement (de 20 à 15 ans par exemple) fait chuter d’autant le montant des intérêts au final, et donc le coût du prêt. Attention toutefois à bien vérifier vos capacités de remboursement.

Aussi, lors de la négociation d’un emprunt immobilier, il vous est possible de réaliser un apport personnel, fonction de vos ressources et de votre patrimoine. En ce cas, vous pourrez alors négocier un taux plus généreux auprès de la banque ou de l’établissement prêteur.

Les éléments entrant en compte dans le calcul des intérêts d’emprunt

Le montant du prêt

Il s’agit de la somme empruntée et qui arrive effectivement sur votre compte.

Le montant des mensualités

Celui-ci est déterminé par plusieurs facteurs, mais englobe le montant total du prêt, à savoir le capital emprunté, les assurances, les intérêts…

La durée de remboursement

Celle-ci correspond à la période durant laquelle une somme (les mensualités) sera prélevée sur votre compte au titre de remboursement du prêt.

Les taux : Taux Nominal Conventionnel (TNC) et Taux Annuel Effectif Global (TAEG)

Le TNC correspond au taux d’intérêt brut, mais ne prend pas en compte les frais affiliés, à l’instar des frais de dossier ou des assurances. Il est alors préférable de se référer au TAEG, regroupant l’ensemble du coût du crédit.

Le coût du crédit

Celui-ci est non-seulement composé du montant du capital, mais également de tous les frais attenants, en premier lieu les intérêts d’emprunt.

Formule pour calculer les intérêts d’emprunt : vérifiez vos capacités d’emprunt simplement

Maintenant que vous en connaissez davantage sur les différents termes et autres modalités concernant un prêt et les intérêts affiliés, il est temps de calculer ces derniers ! Pour cela, vous devrez d’abord connaître le montant de vos mensualités.

Pour ce faire, nous prenons en compte que la mensualité (m) s’exprime en fonction du taux d’intérêt annuel (t), pour une durée exprimée en année (n) et sur la base du montant de capital emprunté (C). On retrouve donc l’équation suivante :  formule interet emprunt

Un exemple s’avère certainement plus parlant. Considérons ainsi que vous empruntez la somme de 100 000 euros au TAEG d’1,70%, pour une durée de 240 mois, soit 20 ans. Nous retrouvons alors l’équation suivante :

formule calcul interet emprunt

On découvre alors le montant des mensualités à ces conditions, qui s’élève ici à 492 euros par mois pour une durée de 20 ans. Néanmoins, les mensualités sont calculées pour amener systématiquement le coût total de l’emprunt à 0 une fois l’échéance atteinte. Cela signifie que les mensualités couvrent aussi bien le montant du capital emprunté que le coût des assurances, le total des intérêts et, éventuellement, les intérêts intercalaires pour un achat sur plan ou pour une construction.

En bref, nous devons maintenant trouver, au travers des mensualités, la part propre aux intérêts. De cette manière, vous parviendrez à comparer les offres des différents établissements bancaires, mais vous pourrez également envisager une modulation des conditions de remboursement, par exemple en réduisant la durée de remboursement.

Le montant des intérêts (I) est exprimé en fonction de la durée de remboursement en année (n) et du montant des mensualités (m), moins la somme initiale du prêt, soit le capital (C). Avec ces données, la formule est la suivante :

formule interet

En reprenant notre exemple d’un emprunt de 100 000 euros sur 20 ans avec des mensualités s’élevant à 492 euros, on retrouve donc l’équation suivante :

calcul montant interêts

A ces conditions, le montant des intérêts seuls s’élève donc à 18 080 euros.

A vous, maintenant, de moduler cette formule selon les conditions d’emprunt souhaitées ou proposées, afin de découvrir quelles sont les offres les plus à mêmes de convenir.